Que choisir entre la méthode Kanban agile et la méthode Scrum ?

gestion de projet methodes

Les deux méthodologies agiles connues dans l’environnement de la gestion des projets sont les méthodes Kanban et Scrum. Qu’est-ce que la méthode agile Kanban et Scrum ? Quelle est la différence entre eux ? Réponse dans notre article.

La méthode Kanban : qu’est ce que c’est ?

Un système managérial visuel de gestion du travail. La méthode Kanban visualise à la fois le processus et le travail réel passant par ce processus en le décomposant en morceaux réalisables et gérables, elle est basée sur le principe just in time ou juste à temps en français.

L’objectif de la méthode Kanban est que le flux de travail se déroule en douceur à une vitesse optimale, en identifiant les lacunes et les goulots d’étranglement existant dans le processus et en les corrigeant.

Le processus de réalisation de la méthode Kanban

Dans la méthode Kanban, les tâches sont classifiées sur un tableau organisé selon un ordre chronologique (à faire, en cours, en revue, bloqué, terminé). Cette méthode suit un certain ensemble de principes pour gérer et améliorer le flux de travail :

  • Visualiser le travail, en créant un modèle visuel de travail qui permet d’observer le flux de travail circulant dans les différentes colonnes du tableau Kanban.
  • Limiter le travail en cours, en permettant à l’équipe de réduire le temps nécessaire à un élément pour traverser de la première colonne jusqu’à la colonne “terminé”.
  • Se concentrer sur le flux : optimiser le système Kanban pour améliorer la fluidité du travail en réduisant le temps de travail en cours et en développant des politiques d’équipe.
  • S’améliorer en continu grâce au système Kanban mis en place qui aide l’équipe à mesurer son efficacité en analysant le flux de suivi, les délais de qualification, etc.

choisir gestion projet business

La méthode Scrum : qu’est-ce que c’est ?

Scrum est un processus agile qui aide à fournir de la valeur dans le délai prescrit “sprint”. Il inspecte rapidement et à plusieurs reprises le logiciel de travail réel. Il met l’accent sur le travail d’une équipe inter-fonctionnelle et la progression itérative du logiciel. Son objectif est de livrer un nouveau logiciel dans le sprint (toutes les 2 à 4 semaines généralement). La méthode Scrum est basée sur 3 piliers principaux :

  • Le responsable de la planification initiale et de la communication appelé product owner ;
  • le Scrum Master qui est le responsable de la supervision de chaque processus au cours de chaque sprint ;
  • les membres de l’équipe qui sont les réalisateurs du projet.

Le processus de réalisation de la méthode Scrum

Le processus Scrum pousse les membres de l’équipe à analyser ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Une partie importante du processus Scrum est la communication. Elle s’effectue au travers de réunions appelées sprint, on y trouve 3 types :

  • Les daily scrum meetings ou DSM, des réunions quotidiennes durant lesquelles l’équipe traite ce qui a été réalisé la veille et ce qui doit être effectué le jour-même.
  • Réunion de planification du sprint, dans cette réunion de plan de sprint, tout le monde devrait aider à fixer les objectifs, au final, un objectif doit être réalisé.
  • Une réunion rétrospective de sprint se tenant à la fin du sprint pour réfléchir sur le processus. Son objectif essentiel est l’amélioration continue.

Les différences entre la méthode Kanban et Scrum

Malgré l’existence de quelques similarités entre les deux méthodes, il existe des différences entre les méthodes Kanban et Scrum, dont :

Le rôle

  • Scrum : chaque membre a une tâche définie, quel que soit le membre, qu’il s’agisse du product owner, du scrum master ou de l’équipe de travail.
  • Kanban : les responsabilités de chacun sont très flexibles, aucune structure n’est obligatoire.

L’engagement

  • Scrum : l’équipe doit respecter le nombre de produits à réaliser ainsi que la livraison au sprint convenu.
  • Kanban : l’équipe n’a pas d’engagement sur la même durée, tout dépend des circonstances.

La cadence

  • Scrum : elles sont définies par les sprints, les tâches doivent être achevées durant la période.
  • Kanban : il n’y a pas de case de temps, l’amélioration se fait à mesure que le travail est continuellement terminé.

L’itération

  • Scrum : les tâches ne peuvent être ajoutées qu’après la fin du sprint, durant la période, aucun élément ne pourra être ajouté.
  • Kanban : les tâches peuvent être ajoutées en permanence. Lorsqu’une tâche passe de la colonne “en cours” vers “terminé”, une autres tâche pourra prendre sa place.

L’équipe

  • Scrum : le backlog de sprint dépend d’une seule équipe et lui appartient, car il est conçu selon ses compétences.
  • Kanban : le tableau Kanban pourra être partagé et utilisé entre plusieurs équipes dont chacune ses tâches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *